Notre Lycée
Camping 2012 - La Chaleur du Feu et celle du Cœur
Français facile : Connecteurs de phrases
Préparez vos examens de français avec TV5MONDE
Fête francophonie 2003 et 2017 à Can Tho
La marche des élèves de CVL
 
Liens utiles
Avoir et Etre
Anglais facile : Comment féliciter quelqu’un
La journée de la Francophonie
CanTho notre ville
Pour apprendre les sciences et langues
 
La pire catastrophe

L’effondrement du pont de CanTho, c’est la pire catastrophe jamais connue encore au VietNam.

AU MOINS 50 MORTS - PLUS DE 70 BLESSÉES

“ Je suis en train de travailler .Soudain, j’entends un grand bruit, le sol tremble. Les 2 travées P13 et P15 s’effondrent en même temps devant moi. Beaucoup d’ouvriers tombent et sont poignardés par des fers pointus”. “ Je suis choqué, je me sens impuissant. Je n’ai rien pu faire. Je viens de trouver 5 corps, ramollis, écrasés après une heure de recherche...” a déclaré un rescapé couvert de sang ! Il a été témoin de l’accident d’effondrement du pont Can Tho à 8h du 26 septembre tuant une cinquantaine d’ouvriers et blessant une centaine d’autres. Quelque 300 ouvriers se trouvaient sur le chantier au moment de l’accident. Plusieurs d’entre eux sont des agriculteurs, des paysans très pauvres même des adolescents...

La construction de l’ouvrage a débuté en septembre 2004 avec une aide de 3 milliards de dollars du gouvernement japonais et du fonds contre transfert ??de Viet Nam. Ce pont doit s’achever l’an prochain à Can Tho. C’est le plus long et le plus moderne du Delta du Mékong. Il est réalisé par 3 sociétés japonaises Taisei, Kazima et Nippon Steel. On prévoit de le terminer en 2008.

Bien que les secours soient rapidement menés, on n’arrive pas à trouver une méthode efficace pour déblayer les ruines et pour sauver les ouvriers restés coincés en dessous. Il est très difficile d’atteindre les corps et on craint un nouvel effondrement.

Des civils ont participé au secours. Ils aident à porter les blessés à l’hôpital et ont donné leur sang. Le gouvernement a aussi pris des mesures de secours nécessaires, en faveur des sinistrés. Compatissant à leur misère et poursuivant la même entreprise d’assistance, beaucoup d’organisations et unités ont souscrit de grandes sommes d’argent, des biens matériels objets et des forces humaines pour aider les blessés et les familles des morts à se relever et à continuer à vivre.

Jusqu’à maintenant. On ne connait pas encore exactement la cause de l’effondrement. Mais on doute que les fondations de ce pont soit affaiblies par la pluie continue des jours précédents.

(JPG)
Hà Giang et Thu Hân

Le 29 septembre on a célébré la cérémonie de commémoration pour L’âme de ces pauvres ouvriers...

C’est la pire catastrophe jamais connue encore au Viet Nam.

        • Trần Thị Thu Hân - 11P

 
Copyrights 2006 - Dernière mise à jour Septembre 2007
~ ~