Notre Lycée
Camping 2012 - La Chaleur du Feu et celle du Cœur
Français facile : Connecteurs de phrases
Préparez vos examens de français avec TV5MONDE
Fête francophonie 2003 et 2017 à Can Tho
La marche des élèves de CVL
 
Liens utiles
Avoir et Etre
Anglais facile : Comment féliciter quelqu’un
La journée de la Francophonie
CanTho notre ville
Pour apprendre les sciences et langues
 
Les SAVARY , Grand Coeur pour CanTho-HauGiang

Dans le milieu de santé à Can Tho, les noms "Ông Jacques" , "Bà Mic" sont très familiers. Il s’agit des Suisses au grand coeur pour le Vietnam.

(JPG) Comme depuis plus de dix ans, le retour au Vietnam de Marie Claude et Jaques SAVARY est bien attendu, cette année au mois d’Octobre.

Mic et Jaques SAVARY sont venus pour la première fois au Vietnam en 1995 à leur retraite en tant que coordinateurs de l’association suisse VMA (Vietnam Med Aid, aide à la médecine au Vietnam).

Dans leur pays, en Suisse, Jacques enseignait la biologie en classe de terminale près de Genève, et Mic était sage-femme et faisait des visites à domicile dans un village. "Nous avons toujours une place dans nos cœurs pour votre pays depuis notre jeunesse. Nous voudrions partager avec vous nos connaissances, notre savoir-faire acquis au cours de nos années d’études et de travail." a dit Jacques.

(JPG) (JPG) (JPG)
Les élèves de CanTho bénéficiant une bourse de CASCODEME Retour annuel à la Salle de Jeu l’hôpital NhiDong CanTho- Première visite à la Salle de Jeu de Vi Thanh

Après avoir achevé des années de mission à Can Tho avec VMA, ils ont fondé eux-même l’association CASCODEME (aide et coopération en santé communautaire dans le Delta du Mékong). C’est une organisation non gouvernementale à but non lucratif, et c’est la plus petite association humanitaire du monde car elle ne comporte que deux membres, eux-mêmes, qui assument tout le travail : ils cherchent de l’argent en Suisse et viennent faire des actions humanitaires au Vietnam.

Depuis, une série de programmes de santé et d’aide sociale ont été réalisée, avec la coopération du Centre de la Santé du travail et de l’Environnement de Can Tho :
Les hôpitaux de district et les dispensaires ont reçu de l’aide pour améliorer l’hygène : des autoclaves, des chauffe-eau solaire ... Particulièrement les STEP (Station d’Epuration de l’eau usée)pour les hôpitaux Nhi Dong, O Môn, Long My et Châu Thành ; la lessiverie-stérilisation pour Long My. devant la STEP (JPG)
Mic tient particulièrement au programme de soin à domicile suivant lequel les bénévoles viennent chez les habitants offrir des soins à la mère et à l’enfant ou aux personnes alitées.
Leurs activités humanitaires ne s’arrêtent pas dans la santé. A Can Tho les handicapés ont pu apprendre un métier. Les aides directes sont destinées aux personnes personnes en difficulté trouvées dans la vie quotidienne. Les enfants de la rue et les élèves pauvres reçoivent de l’aide pour poursuivre l’école. A ce propos, 6 élèves du lycée Chau Van Liem en bénéficient et il faut dire qu’ils en sont dignes (lire la suite).
Les Salles de Jeu à l’hôpital Nhi Dong et à l’hôpital Da Khoa Hau Giang (Vi Thanh) sont très aimées et appréciées. Les petits malades y passent de bons moments, ce qui favorise le traitement médical.
La Direction de l’hôpital Nhi Dong est très satisfaite pour la Salle de Jeu et la STEP et souhaite que ces deux activités deviendraient critères pour un hôpital de référence.

(JPG) (JPG) (JPG)
De petits jouets venant jusqu’au litça rend moins dur le séjourhospitalier de nos petits patients

Tous ces activités ont soufflé un vent nouveau sur le réseau sanitaire du niveau communal et de district de la province de Can Tho, a constaté Dr Ton That Khai qui est actuellement Directeur de l’Ecole de Santé de CanTho et qui continue à développer l’idée des soins à domicile dans la formation des étudiants de cette école.

Comment les SAVARY ont-ils pu réaliser tant de programmes ? Il a fallu d’abord, sans compter le côté financier, présenter le programme aux cadres vietnamiens, les persuader et ensuite chercher les personnes sur place pour les réaliser et les continuer. Ce n’est pas facile à commencer les nouvelles choses mais c’est encore plus difficile à les maintenir.

Ils sont nommés des bienfaiteurs qui sèment de bons grains (Những người gieo mầm)par les étudiants, et des personnes vouées à l’action humanitaire, (Tín đồ tận tụy của lòng nhân ái)par Lê Vũ Tuấn.

J’ai suivi Mic et Jacques lors de leurs visites, des hôpitaux de district aux dispensaires lointains. Ils ont eu de la joie de voir les bonnes choses mais aussi parfois la déception de voir les coups d’épée dans l’eau ou gaspillages ou l’ignorance... Etant traductrice j’avoue que dans les situations tristes je n’ai pas tout traduit ce que je devait en voyant la déception de nos Grands Amis et le trouble de nos Compatriotes. Mais je sais que Mic et Jacques ont bien vu la situation avec leurs propres yeux (et je sais qu’ils me pardonnent car ils sont généreux avec tous les Vietnamiens). Les projets ne sont pas toujours comme souhaités mais ils savent améliorer et accepter, toujours avec autant d’énergie et le même moral. Ils se disent :
"Même si la fin du monde nous est annoncée pour demain, nous n’en planterons pas moins notre petit pommier aujourd’hui" (Luther)

En accompagnant Mic et Jacques, j’ai eu de la chance et le grand plaisir de découvre chez eux un exemple précieux de Dévouement et de Générosité.

Projet de parrainages pour les élèves pauvres

Ils ont l’âge de 8 ans à 21 ans filles et garçons issus des familles en difficulté. Qu’ils soient nés intelligents ou non, pourvu qu’ils travaillent de leur mieux à l’école et donc que le résultat de fin année soit positif. (JPG) La mère de cette grande famille, c’est la Pharmacienne Lê Hoàng Mai qui s’occupe très bien d’eux.

Ils recevront alors la bourse chaque année à la rentrée pour payer l’inscription à l’école et des livres scolaires neufs du programme actuel. Chaque mois ils avaient une somme de 100.000 VND (200.000 VND à partir d’octobre 2007). Pour le Têt ils ont un cadeau soit de l’argent soit des vêtements.

Six élèves du Lycée Chau Van Liem bénéficient de cette bourse, dont quatre sont reçus à l’université et deux en classe de 11ème. Tran Cong Dinh en 11B2 est dans cette famille depuis dix ans.

A leur passage à Can Tho cette année, Mic et Jacques les ont rencontrés et les ont écoutés parler de leurs souhaits et rêves pour l’avenir.

              • Bui Thanh Thuy - Traductrice de CASCODEME

Mille excuses pour les photos (elles ont été hébergées sur Picasa qui est fini). Rendez-vous bientôt...

Mission 2009 voir les photos
Mission 2010 et les 15 ans de Cascodeme voir les photos
Mission 2011 voir les photos
Mission 2014 voir les photos

Quelques photos de l’an 2006  :

Photos de la fête Mi-automne 2008  :

 
Copyrights 2006 - Dernière mise à jour Septembre 2007
~ ~